Infos travaux

Aménagement d’un trottoir rue Claude Chappe

Programmé sur une durée de quatre semaines, le chantier de création d’un trottoir le long de la rue Claude Chappe, qui a débuté le lundi 29 janvier, a pour objectif de garantir une qualité de cheminement pour tous les publics y compris les personnes à mobilité réduite (PMR), en aménageant une largeur minimale de passage d’1,50 m. Ces travaux font suite à la livraison en juillet dernier de la nouvelle résidence sociale “Denis Papin”, située sur la même rue. Un revêtement en enrobé noir à fine granulométrie sera appliqué sur le nouveau trottoir. Ces travaux permettront en parallèle de créer une interface paysagère douce entre la rue et la résidence. Pour cela, neuf chênes verts, des arbres à feuillage persistant, seront plantés. Ils formeront un alignement sur toute la longueur du trottoir.

Coût du chantier communal : 70 000 euros TTC

Amenagement trottoir Claude Chappe.jpg

Amenagement trottoir Claude Chappe.jpg, par Nmoutier

Abbaye de Maubuisson : un écran végétal devant le mur d'enceinte

Les tags qui ornent le mur d’enceinte de l’abbaye de Maubuisson ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. En effet, en novembre dernier, des travaux ont été réalisés afin qu’à terme un écran végétal vienne protéger cette structure longue de 150 mètres située à proximité du golf. Initié et financé par la ville, ce chantier s’est déroulé en deux phases. L’entreprise en charge du projet a d’abord effectué certains travaux préparatoires, tels que le décaissement du terrain ou le modelage de la terre en place. S’en est suivi des plantations d’arbres et d’arbustes. L’écran végétal devrait être visible d’ici un an. Son objectif : dissimuler les graffitis qui recouvrent une grande partie de ce mur et empêcher qu’à l’avenir de nouvelles dégradations ne soient commises sur ce bâti classé.

Coût total des travaux : 29 902 € TTC.

Mur abbaye de Maubuisson.jpg

Mur abbaye de Maubuisson.jpg, par Nmoutier

Remise en état du mur de l'église

Vieillissant et victime d’infiltration d’eau dans son chaperon, l’édifice menaçait de s’effondrer. Pour garantir la sécurité des riverains, des barrières, des clôtures grillagées et des bras de soutènement ont été installées par la commune autour du mur. Au terme de sa réfection, cette séparation longue d’une vingtaine de mètres, sera ainsi renforcée et reconstruite dans son aspect originel. Initié et financé par la ville, le chantier se déroulera en deux phases. L’entreprise en charge des travaux procédera tout d’abord à la démolition pierre par pierre de l’ancien mur avant de procéder à sa réinstallation avec des matériaux identiques (pierres et gabions). Une semelle en béton sera installée pour consolider l’ensemble. 

Coût des travaux : 81 658 € HT.

remise_en_etat_mur_de_leglise.jpg

remise_en_etat_mur_de_leglise.jpg, par Nmoutier

 

La Maison de quartier d'Épluches s'offre un lifting

Durant l’été, la Maison de quartier d’Épluches a fait l’objet de travaux de rénovation. Le réaménagement intérieur est aujourd’hui achevé (peinture, faux plafonds et sol). La couverture et le bardage seront finalisés pour la fin d’année.

mqe.jpg

mqe.jpg, par Nmoutier

Le 1er étage de la médiathèque rénové

Durant l’été également, le sol du 1er étage de la médiathèque a été entièrement rénové (remplacement de la moquette par du lino). L’occasion pour l’équipe de réaménager les rayons et repenser les lieux. L’espace multimédia a été revu, afin de créer un coin spécifique pour étudier tranquillement. Le fonds d’ouvrages et de documents sur l’histoire locale a quant à lui été enrichi. À noter que le rez-de-chaussée a subi en parallèle quelques travaux de finition.

mediatheque.jpg

mediatheque.jpg, par Nmoutier

La salle du Conseil municipal fait peau neuve

Cet été, la ville a profité de la trève estivale pour rafraîchir la salle du Conseil municipal, instance de représentation des citoyens, et son annexe servant de lieu de réunion. Il faut dire que le lieu n’avait pas été rénové depuis la construction de l’Hôtel de ville en décembre 1978. Soit il y a bientôt 40 ans…Usées par le temps qui passe, ces salles ont aujourd’hui retrouvé toute leur splendeur. Le coeur de la démocratie municipale s’est ainsi modernisé : nouveau mobilier (tables et chaises) plus léger et fonctionnel, revêtement au sol et peintures plus clairs, isolation phonique de qualité, éclairage économe en énergie, nouveau système de micro et de sonorisation… Cette large rénovation simplifiera grandement la tenue des réunions et offrira un accueil plus moderne et adapté au public présent lors des débats.

salle_du_conseil_municipal.jpg

salle_du_conseil_municipal.jpg, par Nmoutier

Installation de bâtiments modulaires

Face à la hausse des effectifs scolaires, deux bâtiments modulaires ont été implantés cet été sur deux groupes scolaires : à Effel et Le Nôtre. Chaque modulaire accueille sur 150 m2 deux nouvelles salles de classe de maternelle (60 m2 chacune) et des sanitaires enfants/adultes. Ces bâtiments ont été positionnés de telle sorte à pouvoir faciliter les déplacements des écoliers vers les autres équipements scolaires non modulaires.

 

effel_prefabriques_002.jpg

effel_prefabriques_002.jpg, par Nmoutier