Histoire de Saint-Ouen l’Aumône

L'histoire de Saint-Ouen l'Aumône va chercher ses sources loin dans le temps. Retour en texte et images dans le passé de Saint-Ouen l’Aumône, à la découverte des origines de son identité…

Saint-Ouen l’Aumône au fil du temps…

Vue ville SOA

Vue ville SOA, par stefanie

Un peu d’histoire

Le village de Saint-Ouen est fondé au point de rencontre de la voie romaine, dite chaussée
Jules-César, avec l’Oise. 

  • À partir du XIe siècle, un pont est construit face au château de Pontoise, et une nouvelle route est aménagée. De nombreuses auberges et hôtelleries s’installent le long de cette nouvelle voie, et un hameau, l’Aumône, est fondé près de l’hôpital Saint-Lazare. 
  • Au XIIIe siècle s’implante l’abbaye de Maubuisson, qui réorganise la vie de la paroisse et de ses quelques 700 habitants. D’importants personnages de l’État, qui achètent des domaines au monastère ou à l’Hôtel-Dieu de Paris, autre possessionné, viennent ensuite s’y établir. Les châteaux d’Épluches et de Saint-Ouen sont ainsi construits au XVIIe siècle. Rebaptisée Montagne-sur-Oise pendant la Révolution, la commune est ensuite rattachée à Pontoise. 
  • Village essentiellement viticole, Saint-Ouen l’Aumône s’ouvre au monde industriel au cours du XIXe siècle, et ce mouvement est accru par l’ouverture des lignes de chemins de fer du Nord, en 1846, puis de l’Ouest, en 1869.
  • Depuis les années 1950, l’urbanisation a fait disparaître le vieux village de l’Aumône ainsi que les terres cultivées, remplacées peu à peu à partir de 1972 par la zone industrielle.

En images…

Origine du nom de la commune

Le nom a été emprunté à Saint-Ouen (600-683), évêque de Rouen et conseiller de Dagobert 1er, dont la dépouille a reposé une nuit ici, le 24 août de l’an 683 ap. J.-C. 
Quant à l’Aumône, il s’agirait du nom de terres pouvant avoir été attribuées à l’Aumônerie de quelque abbaye très ancienne, telle que Saint-Denis ou de quelque Hôtel-Dieu très ancien. Cette abbaye, fondée en 626, possédait de nombreuses terres sur la rive gauche
de l’Oise.

Blason 

Créé en souvenir de l’abbaye de Maubuisson, il réunit les armes de la maison de France et celles de la maison de Castille, séparées par une crosse d’abbesse. 

Blason

Blason, par stefanie

Les fleurs de lys 

Les fleurs de lys se rapportent à la fondation de l’abbaye de Maubuisson par Blanche de Castille et aux séjours que firent les rois de France dans la ville. 

La crosse épiscopale 

La crosse épiscopale est représentée en mémoire de l’évêque de Rouen, Saint-Ouen, qui a donné son nom à la ville. 

Branche de laurier et raisin

La branche de laurier à graines symbolise généralement la victoire, tandis que les grappes de raisin composées par Fernand Roger*, font sûrement allusion à la culture de la vigne, particulièrement importante aux XVIIIe et XIXe siècles.
*Fernand Roger, conservateur adjoint au musée de Pontoise, fut désigné le 17 août 1904 pour créer le blason de Saint-Ouen l’Aumône, suite à une circulaire ministérielle.

Logo

Le premier logo de la ville est né en 1988, sous les traits de crayon d’un jeune artiste saint-ouennais étudiant en arts graphiques. 22 ans après, en 2010, la ville a renouvelé son identité graphique, avec un nouveau logo, créé de nouveau par un artiste saint-ouennais. Celui-ci s’appuie sur notre patrimoine visuel, avec deux parties distinctes, un élément typographique et un pictogramme dont le mouvement de la forme évoque en 1988 un drapé, une bannière que l'on agite. La couleur rouge du bloc, à la forme particulière, offre un équilibre et un dynamisme au logotype.

Logo Saint-Ouen l'Aumone

Logo Saint-Ouen l'Aumone, par stefanie

Les maires de Saint-Ouen l’Aumône depuis 1879 

Voici le nom des maires qui se sont succédé depuis la Révolution.

1790 Louis Picquenard
1791 Godefroy
1792 Jolly
1793 Quesnel
1798 Jean-Baptiste Darras
1798 Desaçenelle - Grandmaison
1811 Dumons
1815 Pierre-Etienne Darras
1815 Dumons
1829 Millet
1838 François Chennevière
1840 Delarue
1846 François Chennevière
1852 Armand Constant Ecorcheville
1865 Auguste Darras
1867 Jacques Espinasse
1892 Charles Millet
1900 Camille Arnaud
1902 Charles Millet
1904 Pierre Godet
1936 François Duflaut
1941 Roger Roy
30 août 1944 Comité de Libération
Président : E. Machu
20 septembre 1944 Délégation spéciale
Président : François Duflaut
10 décembre 1944  François Duflaut
1945 Pierre Boudet
1947 Gustave Leclerc
1953 Armand Lecomte
1977 Alain Richard
1997 Jean-Louis Linquette (remplace M. Richard devenu ministre)
2001 Andrée Salgues (remplace M. Richard devenu ministre)
Depuis décembre 2002 Alain Richard

 

Carte d’identité de la ville
La commune
Maire : Alain Richard
Superficie : 1 380 ha
Intercommunalité : Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) 
Canton : Saint-Ouen l’Aumône
Arrondissement : Pontoise 
Département : Val-d’Oise
Région : Île-de-France

  • Démographie

Population : 23 962 habitants (recensement 2013 ; entrée en vigueur au 1er janvier 2016)

 Plus de 200 commerces de détail, 3 grandes surfaces, 1 Cité de l’auto, 4 parcs d’activités (plus de 800 entreprises et plus de 12 000 emplois).

115 ha d’espaces verts et boisés dont 19 parcs communaux

Une église du XIe siècle, un colombier de la première moitié du XVIIe siècle, une abbaye cistercienne du XIIIe siècle…

Environ 6 000 adhérents de clubs et associations.