Aménagement de la plaine de Pierrelaye

Aménagement de la plaine de Pierrelaye- Bessancourt : le projet se concrétise.

Une concertation est organisée jusqu’en avril sur la création d’une forêt sur la plaine. D’environ 1 350 ha, cet aménagement s’étendra sur le territoire de sept communes.

La plaine de Pierrelaye-Bessancourt, future forêt francilienne ! En germe depuis 2004, le projet d’aménagement forestier de la plaine de Pierrelaye-Bessancourt entre aujourd’hui dans sa phase active. Durant trois mois, jusqu’au 2 avril 2018, le Syndicat mixte d’aménagement de la plaine de Pierrelaye-Bessancourt (SMAPP), porteur du projet, lancera une concertation auprès des habitants et des acteurs locaux. Objectif : présenter aux administrés l’ambition et les caractéristiques de cette réalisation d’environ 1 350 ha qui s’étendra sur le territoire de sept communes* dont Saint-Ouen l’Aumône.

Réunions publiques

Afin d’associer la population à l’élaboration du projet, des ateliers thématiques et trois réunions publiques seront organisées (lire encadré). Un bilan sera rendu public et mis en ligne sur le site du SMAPP au printemps prochain.Si le programme actuellement à l’étude est ambitieux, ses contours n’en restent pas moins bien définis. Cet aménagement vise, d’une part, à enrayer le processus de dégradation à l’oeuvre sur la plaine, polluée durant un siècle par les épandages d’eaux usées de l’agglomération de Paris. D’autre part, il permettra de maintenir un espace naturel majeur entre les agglomérations de la vallée de Montmorency et de Cergy-Pontoise ; maillon essentiel pour la continuité de la Ceinture verte régionale.

Labellisé Grand Paris en 2012, ce projet d’aménagement est soutenu par la Région Île-de-France, le Département du Val d’Oise ainsi que l’État, avec qui le syndicat a signé en mars dernier un contrat d’intérêt national. Un accord qui vient conforter ce projet de forêt et qui s’accompagne de la réalisation de projets d’aménagement (infrastructures, zones d’activités, espaces agricoles…) et de logements aux franges de la forêt (8 000 à 10 000 nouveaux logements** à l’horizon 2030).

À l’issue de cette concertation, préalable à l’enquête publique prévue en 2018, les opérations d’acquisitions foncières pourront démarrer, et les premiers travaux de transformation, espérés à compter de 2019, s’engager. Cet aménagement forestier reste toutefois un projet à long terme. Si le boisement doit s’étaler sur une dizaine d’années, la maturation complète de la forêt n’aura lieu quant à elle que d’ici 30 à 50 ans, après la plantation des jeunes plants.

www.smapp-foret.fr

*Bessancourt, Frépillon, Herblay, Méry-sur-Oise, Pierrelaye, Saint-Ouen-l’Aumône et Taverny.
** Logements prévus dans les plans d’habitat des communes (Liesse 2 pour Saint-Ouen l’Aumône).

Concertation : les dates

25 janvier : réunion publique à Pierrelaye (19 h – salle polyvalente)
1er février : réunion publique à Méry-sur-Oise (19 h – La Luciole)
8 mars : atelier "Les aménagements de la forêt" à Herblay (19 h – Espace municipal associatif, sur inscription)
14 mars : atelier "Les futurs usages de la forêt" à Frépillon (19 h – salle des fêtes, sur inscription).
29 mars : réunion publique à Saint- Ouen l’Aumône (19 h – mairie)